MM-050304
Le Rapt d'Hélène, Nicolà da Urbino, 1528, majolique
MM-078958
MM-079193
MM-1348648
Image HD
Commander l'image en HD
Image HD
Commander l'image en HD
Image HD
Commander l'image en HD
Image HD
Commander l'image en HD
Image HD
Commander l'image en HD

Descriptif de l'œuvre

Typologie
« Istoriato »
Notice

Le sujet de notre majolique est peint d’après une gravure de Marco Dente da Ravenna (vers 1493–1527), élève de Marcantonio Raimondi (Argius, 1470–Bologne, 1527) dont il reprend la gravure, elle-même inspirée soit d'un dessin de Giulio Romano (Rome, 1499–Mantoue, 1546), soit d’un tableau de Raphaël (Urbino, 1483–Rome, 1520) selon les interprétations.

Il faut d’abord imaginer la difficulté pour un artiste de transposer une gravure monochrome sur une surface irrégulière et bombée comme celle de ce plat. Pourtant, la grande prouesse réside ici dans la maîtrise nécessaire pour poser les couleurs, à main levée, puisque la cuisson de cette faïence requiert ensuite un seul passage au feu. Une erreur lors d’une des étapes de la création et l’œuvre est perdue.

L’histoire d’Hélène et de Pâris est évoquée dans l’Iliade, que le poète Homère aurait composée au 8e siècle avant J.-C. L’épopée se déroule pendant la dernière année de la guerre de Troie pendant laquelle les Achéens, venus de toute la Grèce, et les Troyens s’affrontent. Le chant 3 de l’Iliade rappelle que l’enlèvement d’Hélène est à l’origine de la querelle qui a entraîné cette guerre.

Le Cabinet d’arts graphiques du Musée d’art et d’histoire de Genève conserve au moins quatre estampes figurant cette même scène, toutes des variantes de la gravure de Marco Dente.

Le sujet de notre majolique est peint d’après une gravure de Marco Dente da Ravenna (vers 1493–1527), élève de Marcantonio Raimondi (Argius, 1470–Bologne, 1527) dont il reprend la gravure, elle-même inspirée soit d'un dessin de Giulio Romano (Rome, 1499–Mantoue, 1546), soit d’un tableau de Raphaël (Urbino, 1483–Rome, 1520) selon les interprétations.

L’histoire d’Hélène et de Pâris est évoquée dans l’Iliade, que le poète Homère aurait composée au 8e siècle avant J.-C. L’épopée se déroule pendant la dernière année de la guerre de Troie pendant laquelle les Achéens, venus de toute la Grèce, et les Troyens s’affrontent. Le chant 3 de l’Iliade rappelle que l’enlèvement d’Hélène est à l’origine de la querelle qui a entraîné cette guerre.

Le Cabinet d’arts graphiques du Musée d’art et d’histoire de Genève conserve au moins quatre estampes figurant cette même scène, toutes des variantes de la gravure de Marco Dente.

faïence (Majolique), décor peint en polychromie de grand feu
haut.: 5 cm diam.: 51.8 cm
N° inventaire
AR 12728

Plus d'informations

Don Yolande Crowe-Vernes, 06.10.1993

Cette œuvre est actuellement exposée au musée

Bibliographie de l'œuvre

Anne-Claire Schumacher et alii, La donation Clare van Beusekom-Hamburger. Faïences et porcelaines des XVIe-XVIIIe siècles, [exposition Musée Ariana, Genève, 03.06.2010 - 09.01.2011], Skira, Genève, 2010, 17, coul. (Oeuvre)

Thornton, Dora et alii, Italian Renaissance Ceramics, British Museum, Londres, 2009, vol. I, p. 250 (cité à propos même sujet, Casteld.) ()

Mallet, John V. G., « Il pittore del Bacile di Apollo », Florence, 2002, fig. 2, p. 86 (Oeuvre)

Manara, Sandra, « L'architettura 'picta' sulla maiolica di Nicolà da Urbino », 2000, pp. 83-103 ()

Blaettler, Roland, Musée Ariana Genève, Musées suisses, Zürich/Genève, 1995, p. 18 (détail), p. 29 (repr. de l'objet) (Oeuvre)

Mariaux, Pierre-Alain, La Majolique, La faïence italienne et son décor dans les collections suisses, XVe-XVIIe siècles, Skira, Genève, 1995, p. 35 (repr. coul. de l'objet et gravure) (Oeuvre)

Blaettler, Roland, « Acquisitions du Musée Ariana en 1993 », Genève, 1994, p. 230, fig. 2 (Oeuvre)

Morley-Fletcher, Hugo et alii, Christie's Pictorial History of European Pottery, Oxford, 1984, N° 1, p. 78 (repr. de l'objet) (Oeuvre)

Shinn, Deborah, Sixteenth-Century Italian Maiolica. Selections from the Arthur M. Sackler Collection and the National Gallery of Art's Widener Collection, National Gallery of Art, Washington, 1982, pp. 36-38, N° 57 (repr. de l'objet) (Oeuvre)

Bibliographie des variantes de cette œuvre

Charpiat, Patrick, L'Enlèvement d'Hélène - reproduction photonumérique d'une majolique, Montelupo, 2009, http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Plat_montelupo.jpg, 1200 × 1200 pixels, taille du fichier : 354 Kio, type MIME : image/jpeg (Comparaison)

Kube, Alfred N., Italian Majolica, XV-XVIII Centuries. State Hermitage Collection, Moscou, 1976, N° 56 (plat du service d'Este, même sujet par Nicola) (Comparaison)